Chroniqu'art

image pour Les Quatre Cents coups, François Truffaut, 1959

le 16/08/2019 à 18:28:16

Le jeune Antoine a une adolescence turbulente. Il ment à ses parents indifférents à son sort, vole, fugue. Son seul réconfort, il fait les quatre cents coups avec son ami René. Un portrait de l'enfance, cruel et sans complaisance sentimentale, pour ce premier film, en partie autobiographique, de François Truffaut.