Chroniqu'art

image pour Felice Varini, Suite de triangles, 2007, Saint-Nazaire

le 17/11/2020 à 14:20:33

« L’espace architectural, et tout ce qui le constitue, est mon terrain d’action. J’interviens in situ dans un lieu à chaque fois différent et mon travail évolue en relation avec les espaces que je suis amené à rencontrer. L’œuvre est imprévisible. »
Pour chacune de ses créations, Felice Varini détermine un point de vue « généralement situé à hauteur de mes yeux et localisé de préférence sur un passage obligé, par exemple une ouverture entre une pièce et une autre, un palier, etc. Le travail rencontre l’espace qui engendre une infinité de points de vue sur la forme. Ce n’est donc pas à travers ce premier point que je vois le travail effectué ; celui-ci se tient dans l’ensemble des points de vue que le spectateur peut avoir sur lui. » (Propos de l'artiste)